Presse

Dans cette page sont intégrées toutes les publications parues dans la presse, philatélique ou non, concernant une intervention ou une publication du GPB ou de l’un de ses membres.

2022 – Octobre – Timbre Magazine N° 358 de Novembre 2022 – Editorial « Ah surcharge quand tu nous tiens … »

Notre Président nous a fait parvenir l’Editorial du Timbre Magazine de novembre 2022 avec le petit texte joint ci-dessous. Il semblerait que le rédacteur en chef de ce magazine se rapproche fortement de notre position exprimée récemment dans l’Echo de la Timbrologie.  ===> Voir Editorial
Même le rédacteur en chef se pose des questions sur les préventes de timbres en nombre réduit. Il semblerait même que l’opportunité de vendre la totalité des timbres émis à un seul marchand ait été imaginée. Le dernier bloc Burelé se vend 3 fois le prix d’achat chez les commerçants et sur internet……   Allez voir les cotes actuelles de ces parutions des dernières années, qui s’étaient envolées de la même façon. Aujourd’hui, il faut savoir que c’est un exploit de réussir à vendre des timbres en euros des années récentes au delà de 50% de la faciale ! Bonne réflexion. Philippe ROZEN

Notre Président livre également la pensée suivante à la réflexion de tous …
Pour faire suite à mon précédent mail, je vous livre cette pensée… Il y a quelques années, des négociants ont acheté des stocks du n° 3621a, le rouge gorge sans bande de phosphore et les vendaient comme des petits pains. La cote du Yvert et Tellier 2012 donne 160€ neuf. Si on applique l’inflation avec un calculateur d’inflation accessible à tous, cela donne une cote actualisée à 186€ en 2022. Or le catalogue YT 2022 ne le cote plus qu’à 90€…???  Où est l’arnaque? … Un petit tour sur Delcampe, et on s’aperçoit que ce timbre est invendable. Par exemple, ci jointe une annonce en cours où le vendeur essaie de le vendre désespérément à 25 € depuis 2 ans 1/2 !!!     ===> annonce Delcampe

2022 – Septembre – Echo de la Timbrologie N° 1976 – Tribune  « Les philatélistes de province encore abandonnés ? »

Certaines émissions prévues à Paris Philex 2022, dont l’affiche Burelé modifié, se sont trouvées en rupture de stock parce qu’achetées en nombre par les négociants et les visiteurs sur place. Aucun abonné au service Nouveautés de Phil@post n’ayant pu être servi, dont les membres du GPB, le responsable Nouveautés du club, – Jean-Claude Ferret – a envoyé une lettre exprimant son mécontentement à l’Echo de la Timbrologie. Le journal a intégré cette lettre dans sa tribune des lecteurs mais a rajouté une réponse, probablement sous la plume de la directrice de publication. Si les philatélistes prennent en charge la suite de ce débat, peut-être pourrons-nous déboucher sur une action vis-à-vis de La Poste et de la FFAP

Les articles ont été remis en page pour une meilleure lecture. Si vous souhaitez intervenir dans le débat, envoyez votre réaction par mail à contact@philatelie-pau.fr et précisez si vous souhaitez rester anonyme. Nous ferons paraître votre réaction dans ce dossier.

==> Article Tribune de Jean-Claude Ferret            ==> Réponse de la Rédaction de l’Echo d ela Timbrologie

Certains lecteurs ont réagi de suite et nous ont fait parvenir leur réaction. Pour éviter toute polémique nous gardons l’anonymat des auteurs

  • Bonjour,
    Je viens de lire votre tribune dans le dernier numéro de l’Echo de la Timbrologie. Bien que provincial installé en Ile de France depuis de nombreuses années mais resté en contact avec des philatélistes de ma région d’origine, je partage totalement votre analyse. Et j’ai poussé plus loin mon raisonnement. Fils de philatéliste, j’ai une collection de France qu’on peut considérer comme complète. J’ai poursuivi la collection familiale et pour pouvoir l’avoir à
    jour, j’ai pris un abonnement à Phil@poste. Malgré cet abonnement plusieurs fois j’ai été confronté à des émissions « non prévues dans l’abonnement » ! ou à des émissions spéciales salon pour lesquelles je n’ai pas voulu passer plus d’une demi-journée à faire la queue.
    Aussi, et ce n’est pas de gaité de coeur, j’ai décidé d’arrêter ma collection de France et j’ai mis fin il y a quelques années à mon abonnement au service des nouveautés.
    Je n’ai pas du tout apprécié la réponse de l’inconnue de l’Echo car quand on collectionne, on collectionne, on ne cherche pas à spéculer. C’est un autre passe temps plus réservé aux professionnel. Ses autres commentaires ne valent pas mieux. Peut-être faut-il voir cette façon de penser au fait que derrière l’Echo, il y a un marchand ?
    Dom …
  • C’est une réponse de marchand de timbre. S’inscrire le premier n’est pas une garantie d’achat puisque de toute façon les magasins de timbre trustent tout. A tester lors d’une prochaine mise en vente … se positionner en premier avec une commande envoyée en recommandé!
    Phil …

La Fédération Française des Associations Philatéliques a elle aussi évoqué cette rupture de stock dans sa newsletter du mois de septembre

==> Article Newsletter FFAP Septembre 2022

Cet article a fait aussi réagir certains philatélistes. N’hésitez pas à nous écrire également pour nous donner votre avis sur la position de la Fédération. Dans ce cas aussi pour éviter toute polémique les noms des auteurs ne seront pas cités, sauf décision  de l’auteur.

  • Bonjour à toutes et à tous,
    Veuillez trouver ci jointes les informations émanant de la Fédération Française de Philatélie. Vous apprécierez je pense l’article sur le retirage du Burelé ,qui pour ma part est scandaleux vis à vis des philatélistes que nous sommes car ils expliquent, sans honte, que aucune réservation pour les abonnés n’ont été honorées, car » business is business » et tout à été affecté aux professionnels. Pour ma part, je ne saurais accepter ce mépris. A chacun de prendre ses responsabilités de ses commandes vis à vis de Philaposte.
    Bonne lecture
    P…

2022 – Mai – Echo de la Timbrologie N° 1975 – Article JC Ferret – « Chronologie des oblitérations mécaniques et zoom sur les types de flammes »

===> Voir l’article